top of page

Zoom sur le zoom

Dernière mise à jour : 5 janv.

En tant que réalisateur et plus encore formateur, le zoom a longtemps été mon pire ennemi. Je l'ai, je l'avoue, détesté. J'interdisais purement et simplement à mes stagiaires de l'utiliser !



Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre !

Tontons filmeurs de l'époque rivalisaient et se la comparaient. C'était à qui avait la caméra avec le plus gros zoom... ils le tripotaient, comme des ados, toute la journée.


Ils avaient toujours une bonne raison pour nous imposer un plan interminable, à la progression incertaine, ni maitrisée ni fluide, à l'issue toujours floue ! Le résultat était - quasi - systématiquement improductif, grotesque et moche comme le sont les inévitables "selfie" et "timelapse" d'aujourd'hui...


C'est que sans pied, sans avoir débrayé le focus automatique, sans avoir commencé (avant de tourner) par faire la netteté au plus loin avant de revenir pour le déclencher, sans raison narrative, sans vitesse adaptée, ces ballets inconfortables de va-et-vient vous donnaient le mal de mer et la nausée !


Et voilà que, profitant des avancées technologiques de nos smartphones, je me suis surpris à utiliser la fonction Zoom et qui plus est sans pied ! À ma décharge, il eut été inutile. Il s'agissait d'un plan furtif en contre-plongée, à la volée, l'acteur était un quidam et je n'aurais jamais pu lui demander de recommencer la scène...


C'était lors du tournage pour l'émission "Je Tourisme en Camping-Car N°224" de CampingCarTV qui sera diffusée jeudi 4 janvier à 18h00. La scène dure à peine quelques secondes et a été tournée à Arguedas, un village troglodyte aux portes du désert des Bardenas.


Je commence le plan à 50 mètres du sujet visé

L'action commence à 12:48. Je suis devant les grottes d'Arguedas et j'aperçois au-dessus de moi une femme en blanc qui va - peut-être - entrer dans une excavation. J'ai juste le temps d'aller bloquer la netteté sur celle-ci....


Plan large zoom X1

À 12:50, je commence le plan large, à 12:52, j'utilise la fonction Zoom x2 de mon smartphone, à 12:54, la fonction Zoom x5... En 3 plans et 6 secondes, j'ai pu réaliser cette séquence, sans baisse de lumière et avec une très bonne stabilité.


Plan moyen zoom X2

Bien sûr, j'avais bloqué ma respiration mais ce sont bien les qualités de mon appareil et le compromis des choix d'Apple pour l'iPhone 15 Pro Max qui font la différence :


  • Le choix d’une ouverture f/2.8 permet un bon rendu en basses lumières, là où d’autres modules périscopiques concurrents ont tendance à décliner.

  • La stabilisation de l’image, sans un trépied - qui représente 99% des usages - devient de plus en plus difficile au fur et à mesure que le zoom augmente.... En l'état actuel de la précision des capteurs de stabilisation, la limitation du zoom à X5 est le bon choix. Il correspond bien à la qualité pratique et non à la seule performance technique. Même avec un pied, on ne peut que constater, au-delà du X5, que la lumière devient faiblarde, que la chrominance devient pâlichonne, et que la définition d'ensemble, se floute, se bruite et se dégrade,

Gros plan zoom X5

La conclusion m'oblige à reconsidérer ma relation au Zoom : ce téléobjectif-là peut être utilisé par n’importe qui, sans difficulté, et contribuer même à "filmer utile".




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page